Contrer la pression

Gère ton anxiété

Un niveau d’anxiété modéré peut mener à une performance optimale.

Pour certains étudiants, il pourra donc être aidant d’en prendre conscience et de trouver de nouvelles façons d’étudier en changeant leurs attentes et leurs exigences face à eux-mêmes. Par exemple, accepter qu’on ne pourra pas tout savoir parfaitement, et donc ne plus se mettre la pression de relire cinq fois un même livre et d’en mémoriser chaque détail (ce qui de toute façon est une attente irréalisable), se permettre des activités extérieures à l’étude ou moins se comparer aux autres étudiants et suivre son propre rythme d’étude en respectant ses limites personnelles.

L’étudiant anxieux a surtout besoin d’obtenir du soutien, de clarifier ce qu’il vit et de prendre conscience des peurs et croyances qui alimentent son anxiété, avant d’arriver à la diminuer.

Pour comprendre et contrôler l’anxiété, il faut aussi réfléchir à la peur inconsciente qui y est liée.  Par exemple, la peur réelle face à une évaluation peut être amplifiée par la croyance qu’un échec reflétera la valeur personnelle de l’étudiant, et lui prouvera qu’il est un échec; ce qui peut être la conviction intime à la base d’un si grand besoin de réussite.  Mais, même en arrivant à éviter l’échec tant redouté, l’estime de soi fragile et le doute constant de soi n’arrivent à être consolidés par aucun succès.  D’où une quête sans fin, et vouée… à l’échec.

 

Prends le temps de te connaître

Qu’est-ce qui met de la pression dans ta vie?   Quels signes physiques et psychologiques t’indiquent que tu es tendu ou stressé?  Qu’est-ce que tu fais pour relaxer, pour te reposer quand tu es sous pression?

Trouve tes propres critères de réussite.  Quels sont tes critères à toi pour sentir que tu as réussi une tâche, pour être fier de toi?  Est-ce que le plus important pour toi est d’avoir une note impressionnante ou faire des choses que tu aimes?

Évalue l’importance du regard des autres.  As-tu l’impression de devoir plaire à tout prix? Est-ce que l’opinion la plus importante quand tu as des choix à faire est la tienne ou celle de quelqu’un d’autre?

Précise tes attentes.  Est-ce que les buts que tu te demandes d’atteindre sont à ta portée? Est-ce que tu te donnes des objectifs que tu peux atteindre et qui te satisferont?

Prends soin de toi!  Te juges-tu sévèrement?  Te traites-tu d’une façon que tu n’accepterais jamais de la part de quelqu’un d’autre?

Apprends à apprendre!  Reviens au but premier d’aller à l’école, qui est d’apprendre, de voir qui tu as le goût de devenir et d’être dans la vie.

Rappelle-toi tes objectifs personnels!  Qu’est-ce que tu aimerais faire dans la vie?  Quel métier rêves-tu d’exercer?  Pour réaliser ce rêve, est-ce que tu as besoin de poursuivre tes études?

Relaxe!  Te mets-tu trop de pression sur les épaules?  Est-ce que tu as du plaisir à aller à l’école, à voir tes amis, à aimer certaines matières?

Faire partie d'une équipe soudée

Faire partie d’une équipe soudée peut diminuer l’anxiété situationnelle liée à la compétition, car le risque d’être évalué est moins grand en raison de la répartition des responsabilités.  Il en est de même pour la pression sociale puisque si l’on s’entend bien avec ses coéquipiers, on sait qu’on peut facilement avouer nos erreurs et qu’ils vont les accepter sans nous crier dessus.  Une personne doit être capable d’admettre qu’elle est humaine et donc sujette à l’erreur.

Pour pallier cette pression dans les sports d’équipes, une technique a été mise au point il y a déjà plus d'une vingtaine d’années : il s'agit de l'entraînement modelé qui consiste à reproduire lors de l'entraînement les conditions du futur match, d'en réaliser un modèle.  Il n’en n’est pas seulement ainsi que pour les sports.  Pour les résultats académiques, si l’équipe établie un plan modelé précis, il ne restera qu’à le suivre et tout ira pour le mieux.

 

Prise de décisions

Les pressions sociales ont un rapport direct et un poids lourd de conséquences dans notre prise de décision.  Cela signifie que nous devons nous assurer que le choix que nous avons pris, suite au processus de la prise de décision, est le meilleur pour nous et non pour autrui. Trop souvent nous prenons une décision dans le but de plaire ou de faire partie d'un groupe. En fait, il s'agit ici de voir l'importance de la cinquième étape du processus de la prise de décision, qui est de se questionner sur son choix : «Est-ce que je fais ce qui est mieux pour moi à court et à long terme ou est-ce que je fais ce que les autres veulent de moi?»

Voici les étapes que tu peux utiliser afin de prendre une décision réfléchie qui sera la meilleure pour toi et non pour les autres.  Ces étapes de la prise de décision se feront plus facilement au fur et à mesure que vous les utiliserez et deviendront un automatisme.

  1. Quelle décision dois-je prendre ?
  2. Quels sont les choix possibles ?
  3. Quels sont les avantages et les désavantages de chaque choix ?
  4. En tenant compte des avantages et des désavantages, quelle décision dois-je prendre ? (En as-tu vraiment besoin ?  Est-ce nécessaire ?  Va chercher de l'information sur le sujet si tu en as besoin.)
  5. Ai-je fait un bon choix ? Pour y répondre, tu peux te poser les questions suivantes :
    • Ce choix est-il dans mes intérêts plutôt que dans les intérêts des personnes qui essaient de m'influencer négativement ?
    • Ma décision m'aidera-t-elle à devenir la personne que je veux être ?

Si vous avez confiance en votre valeur personnelle, vous serez mieux préparés à suivre vos propres opinions plutôt que celles émanant de la société.

Combattre le succès

Nous souhaitons tous la réussite et le succès, il n’y a rien de plus normal.  Mais nous ne devons pas vivre pour les autres.  Nous devons nous garder de choisir une carrière, un style de vie ou même nos loisirs en ayant uniquement en vue les conventions sociales.  Vous voulez être quelqu’un de bien ?  Alors, conduisez-vous bien.  Pas pour vous attirer le respect et l’attention des autres, mais parce que vous voulez que votre vie ait un sens et que vous voulez vous réaliser pleinement, sans tenir compte de l’effet produit éventuellement sur les autres.

Soyez sans crainte.  Lorsque l’on suit sa propre voie, il se peut qu’au début, il y ait une réaction de rejet de la part des autres, mais vous pourrez au moins vous endormir la conscience tranquille en sachant que tôt ou tard, la vérité prévaudra.

Interrogez-vous sur vos motivations

Assurez-vous que les choix que vous faites correspondent bien à ce que vous souhaitez profondément et ne tiennent pas compte d’un quelconque effet que vous chercheriez à produire sur les autres.  Posez-vous toujours la question :

« Quelle est ma motivation ? ».  Vous avez, par exemple, choisi de passer vos vacances en Europe.  Avez-vous réellement envie de visiter l’Europe, ou bien pensez-vous déjà au succès que vous vaudra le récit de vos aventures auprès de vos amis ?

Voici quelques exercices pratiques auxquels vous pouvez vous livrer :

1. Faites la liste des différents domaines qui suscitent habituellement l’admiration des autres : la richesse, la force, l’habileté, l’éducation, l’intelligence, la carrière, la santé, le sport.  Y a-t-il des choses plus importantes qui mériteraient de figurer sur la liste ?

2. Faites la liste de ce que vous faites pour impressionner les autres.  Pourquoi pensez-vous que les choses que vous avez énumérées vous font paraître important ?

3. Demandez-vous pourquoi vous éprouvez le besoin d’impressionner ou de satisfaire les autres.  À quoi pensez-vous finalement parvenir en agissant ainsi ?

Avez-vous remarqué à quel point votre personnalité peut se modifier en fonction de vos différents interlocuteurs ?  Au gymnase, nous jouons les sportifs, avec nos amis, le bon copain toujours prêt à plaisanter, avec notre patron, le type sérieux sur qui on peut compter. On peut ainsi endosser dix ou vingt rôles au cours de la journée !

Il est important que tu deviennes la personne que tu veux devenir et non celle que tout le monde s’attend de toi.  Tu es libre de prendre tes propres décisions, mêmes si elles ne plaisent pas aux autres.

5 votes. Moyenne 4.40 sur 5.

Ajouter un commentaire
 
×